Extranet de la FSU - MTES-MCT

Extranet FSU-MTES-MCT

Actualité

Reprise d’un vrai dialogue social, la FSU approuve le plan ministériel

La gestion du dialogue social par nos ministères à l’entrée de la période de confinement a été calamiteuse avec le déploiement des Plans de Continuité d’Activité( PCA). Le refus d’entendre et de donner suite à la demande unanime des organisations syndicales de disposer d’un PCA ministériel,qui définit les missions essentielles à l’échelle de notre pôle ministériel et les garanties nécessaires en termes d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail sur les missions poursuivies en présentiel, ont conduit les organisations syndicales à solliciter la justice par dépôt d’un référé-liberté devant le Conseil d’Etat.
En effet comment accepter que nos ministères refusent de donner un cadre aux services et établissements publics pour la mise en œuvre de leur PCA ? Il semble que la ministre ait décidé de tenir compte de cette pression. [...]

Lire le compte-rendu FSU du CTM du 15 mai

publié le lundi 18 mai 2020
Le compte rendu détaillé et toutes les infos du Comité Technique Ministériel du 4 mai 2020, consacré à la préparation de l’après confinement.... publié le jeudi 7 mai 2020
Hier matin, la FSU vous expliquait qu’une gestion intelligente des congés était possible …
Hier, en conseil des ministres, le gouvernement a choisi une méthode bête et brutale en prenant une décision d’une violence sans précédent concernant la gestion des congés de ses agent-es publics-ques, sauf statut particulier, arguant d’une comparaison abusive au secteur privé qui n’a pas lieu d’être !

lire le communiqué intégral de la FSU publié le jeudi 16 avril 2020

La question des congés pendant et après la période de confinement imposée et prolongée se fait plus pressante ces derniers jours. Ici et là, dans certains services et établissements publics, les directeurs envoient des messages d’incitation plus ou moins appuyée pour inviter leurs personnels à poser des jours de congés durant cette période de vacances scolaires.

  • Que dit la Fonction Publique ?
  • Ce que la FSU en pense, ses propositions,
  • Imposer des congés, est-ce bien légal ?

Lire l’analyse de la FSU publié le mardi 14 avril 2020

La FSU remercie l’ensemble des électeurs qui ont participé à ces élections, avec pour nos ministères, l’un des plus forts taux de participation de la fonction publique.

Un grand merci en particulier à l’ensemble des agents qui nous ont fait confiance à travers leurs votes. Mais nous n’oublions pas pour autant toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet exercice de démocratie sociale : personnels de l’administration et militants FSU.

Ces élections confortent la FSU comme organisation syndicale représentative de nos deux ministères, avec un siège au comité technique ministériel.

Fait nouveau, elle conquiert en alliance avec la CGT, un siège à la CAP des ITPE. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la gestion de ce corps, où nous nous battrons pour la reconnaissance des carrières atypiques et la nécessaire adaptation de ce corps aux nouvelles missions de nos ministères.

Grâce à vos votes, la FSU continuera de se battre pour tous les agents qui, chacun à son poste, contribuent aux missions de nos ministères : pour plus de reconnaissance, pour de meilleures conditions de travail, pour une juste rémunération. Elle continuera de porter les valeurs d’un service public exigeant et au plus près des usagers.

Dans cette période de forte colère sociale, la FSU met en garde le gouvernement et s’opposera à toute tentative de faire peser la mise en œuvre des mesures annoncées pour les salariés par le président de la République sur les budgets de l’État. Alors que la population demande des services publics de qualité sur l’ensemble du territoire, elle estime qu’il est temps de donner les moyens à nos ministères de construire les réponses adaptées.

Dans la fonction publique comme au sein de nos ministères, la colère aussi est grande. La FSU demande l’ouverture de négociations pour des mesures concrètes en faveur du pouvoir d’achat des agents publics.