Extranet de la FSU - MTES-MCT

Extranet FSU-MTES-MCT

Actualité

Protection des points d’eau et des cours d’eau : Une illustration des effets de la toute-puissance des préfets !

L’arrêté du 4 mai 2017 relatif à la définition des zones non traitées à proximité des points d’eau et cours d’eau définis par arrêtés préfectoraux vise la protection des « points d’eau » contre les pollutions diffuses par les pesticides en imposant une zone minimale de cinq mètres exempte de traitement.
L’application pratique en a été confiée aux préfets des départements.
Une mission d’inspection du CGEDD et du CGAAER vient d’en évaluer la mise en oeuvre : « Dans de nombreux départements, le jeu d’acteurs et les rapports de force locaux ont conduit à une réduction, parfois forte par comparaison au nouveau référentiel national, du réseau hydrographique protégé par des zones non traitées alors que la protection de l’ensemble de ce réseau est nécessaire pour atteindre les objectifs de qualité des eaux superficielles et réduire les coûts de potabilisation. »

Ainsi, la déconcentration aux préfets de département aboutit à un affaiblissement des protections !

Lire le communiqué de presse FSU

publié le vendredi 12 juillet 2019
Deux circulaires du premier ministre viennent d’être publiées au journal officiel.
Réorganisation de l’administration centrale, devenir des opérateurs de moins de 100 ETP, délocalisation, transferts de missions, mutualisations, … Nul n’y échappera !
La FSU demande à nos ministres de venir s’expliquer devant le CTM du 27 juin.

Flash-infos FSU : Le gouvernement réforme à tour de bras (format pdf - 357.7 ko - 13/06/2019)
Circulaire du 5 juin 2019 relative à la transformation des administrations centrales et aux nouvelles méthodes de travail (format pdf - 164.7 ko - 13/06/2019)
Circulaire du 12 juin 2019 relative à la mise en œuvre de la réforme de l’organisation territoriale de l’Etat (format pdf - 177.5 ko - 13/06/2019) publié le jeudi 13 juin 2019

Pour tous les agents de l’État, la FSU propose son guide de l’action sociale interministérielle en 2019.
Le guide FSU des prestations sociales interministérielles 2019 (format pdf - 4.4 Mo - 12/06/2019) publié le mercredi 12 juin 2019
Tract action du 9 mai (format pdf - 279.1 ko - 03/05/2019)
Préavis de grève FSU 9 mai (format pdf - 511.7 ko - 03/05/2019) publié le vendredi 3 mai 2019

La FSU remercie l’ensemble des électeurs qui ont participé à ces élections, avec pour nos ministères, l’un des plus forts taux de participation de la fonction publique.

Un grand merci en particulier à l’ensemble des agents qui nous ont fait confiance à travers leurs votes. Mais nous n’oublions pas pour autant toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet exercice de démocratie sociale : personnels de l’administration et militants FSU.

Ces élections confortent la FSU comme organisation syndicale représentative de nos deux ministères, avec un siège au comité technique ministériel.

Fait nouveau, elle conquiert en alliance avec la CGT, un siège à la CAP des ITPE. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la gestion de ce corps, où nous nous battrons pour la reconnaissance des carrières atypiques et la nécessaire adaptation de ce corps aux nouvelles missions de nos ministères.

Grâce à vos votes, la FSU continuera de se battre pour tous les agents qui, chacun à son poste, contribuent aux missions de nos ministères : pour plus de reconnaissance, pour de meilleures conditions de travail, pour une juste rémunération. Elle continuera de porter les valeurs d’un service public exigeant et au plus près des usagers.

Dans cette période de forte colère sociale, la FSU met en garde le gouvernement et s’opposera à toute tentative de faire peser la mise en œuvre des mesures annoncées pour les salariés par le président de la République sur les budgets de l’État. Alors que la population demande des services publics de qualité sur l’ensemble du territoire, elle estime qu’il est temps de donner les moyens à nos ministères de construire les réponses adaptées.

Dans la fonction publique comme au sein de nos ministères, la colère aussi est grande. La FSU demande l’ouverture de négociations pour des mesures concrètes en faveur du pouvoir d’achat des agents publics.