Extranet de la FSU - MTES-MCT

Extranet FSU-MTES-MCT

Actualité

Nous sommes toutes et tous mobilisé·es, nous ne céderons pas !​

Femmes de tous les continents, nous subissons les violences sexistes et sexuelles. C’est notre lot commun. Les féminicides, les viols, les agressions sexuelles, le harcèlement sexuel, les violences obstétricales, le contrôle de nos corps, sont des réalités tragiques pour des millions voire des milliards de femmes de par le monde. Les mexicaines, les chiliennes, les argentines, les espagnoles, les algériennes, les polonaises… et partout les femmes se soulèvent depuis plusieurs années maintenant.
En France, il y a eu 142 310 plaintes pour violences conjugales en 2019, soit 16 % de plus qu’en 2018. Le confinement a encore accéléré les violences subies, avec 15 % d’appel en plus dans la dernière période sur le 3919 plateforme d’aide aux victimes de violences sexistes et sexuelles.
Nous ne nous y résignons pas !

Lire l’appel unitaire signé par la FSU

publié le mercredi 25 novembre 2020
Non Mme POMPILI, vous ne pouvez pas tenir deux discours diamétralement opposés selon que vous vous adressiez à vos personnels ou à leurs représentants en CTM, et aux députés sur les bancs de l’Assemblée Nationale ! [...]
Lire la déclaration FSU au CTM du 19 novembre
Lire la motion intersyndicale FSU-CGT-FO sur l’avenir des DREAL, votée à l’unanimité
Lire la demande d’audience CGT-FSU-FO à la ministre sur l’avenir des DREAL publié le lundi 23 novembre 2020

Déclaration inter syndicale CGT - FO - CFDT - FSU

Boycott du Comité technique ministériel du 5 novembre 2020
Priorité à la crise sanitaire !

Le 21 octobre dernier, la secrétaire générale du ministère convoquait un comité technique ministériel. Au menu principalement : les réorganisations touchant les DREAL.
Depuis, nous sommes rentré-es dans une nouvelle période de confinement avec des
conséquences importantes sur les conditions de travail des agent-es du pôle ministériel. [...]
Communiqué CTM 5 novembre CGT-FO-CFDT-FSU (format pdf - 258.9 ko - 05/11/2020)

publié le jeudi 5 novembre 2020

Effondrement des effectifs 2021 : Et ça continue encore et encore !

Notre pôle ministériel est soumis depuis de nombreuses années à de lourdes réductions d’effectifs, décrochant régulièrement depuis plus de cinq ans la palme d’or des pertes d’emploi dans le paysage interministériel. Avec 947 ETP en moins, 300 transferts au ministère de l’intérieur dans le cadre de la création des secrétariats généraux communs, l’histoire se répète en 2021. Notre pôle ministériel devient un lieu de conservation d’espèces menacées… [...]

Lire le flash-info FSU du CTM budgétaire

Lire la déclaration FSU CTM du 29 septembre 2020

Lire la déclaration FSU CTM du 2 octobre 2020

publié le vendredi 2 octobre 2020

La FSU remercie l’ensemble des électeurs qui ont participé à ces élections, avec pour nos ministères, l’un des plus forts taux de participation de la fonction publique.

Un grand merci en particulier à l’ensemble des agents qui nous ont fait confiance à travers leurs votes. Mais nous n’oublions pas pour autant toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet exercice de démocratie sociale : personnels de l’administration et militants FSU.

Ces élections confortent la FSU comme organisation syndicale représentative de nos deux ministères, avec un siège au comité technique ministériel.

Fait nouveau, elle conquiert en alliance avec la CGT, un siège à la CAP des ITPE. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la gestion de ce corps, où nous nous battrons pour la reconnaissance des carrières atypiques et la nécessaire adaptation de ce corps aux nouvelles missions de nos ministères.

Grâce à vos votes, la FSU continuera de se battre pour tous les agents qui, chacun à son poste, contribuent aux missions de nos ministères : pour plus de reconnaissance, pour de meilleures conditions de travail, pour une juste rémunération. Elle continuera de porter les valeurs d’un service public exigeant et au plus près des usagers.

Dans cette période de forte colère sociale, la FSU met en garde le gouvernement et s’opposera à toute tentative de faire peser la mise en œuvre des mesures annoncées pour les salariés par le président de la République sur les budgets de l’État. Alors que la population demande des services publics de qualité sur l’ensemble du territoire, elle estime qu’il est temps de donner les moyens à nos ministères de construire les réponses adaptées.

Dans la fonction publique comme au sein de nos ministères, la colère aussi est grande. La FSU demande l’ouverture de négociations pour des mesures concrètes en faveur du pouvoir d’achat des agents publics.